Contrer les impacts de la COVID-19

Nous  sommes heureux d’annoncer la conclusion d’un partenariat avec la Ville de Montréal permettant la mise en place d’une halte de répit hivernale au Grand Quai du Vieux-Port de Montréal. En ces temps de pandémie, elle pourra accueillir tous les jours plus de 300 personnes en situation d’itinérance.

L’inauguration de la halte-répit a eu lieu le 14 novembre dernier. À cette occasion étaient présents Valérie Plante, mairesse de Montréal, Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Jacques Couillard, président-directeur général adjoint du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Sylvie Vachon, Présidente-directrice générale et d’autres membres de l’Administration portuaire de Montréal.

Des services essentiels, accessibles et respectueux des mesures de distanciation sociale…

La halte-répit est ouverte tous les jours, de 8h à 16h. Les usagers peuvent compter sur un service de repas (matin et soir), un accès à des soins de santé (soins infirmiers, psychosociaux, gestion des dépendances, entre autres) ainsi qu’une salle de repos, des ordinateurs et des loisirs créatifs. Des intervenants offrent de l’accompagnement à ceux qui sont en recherche de logement permanent sur place.

Pour faciliter son accès, un système de navettes sera progressivement établi. Celui-ci assurera le transport des personnes qui veulent se rendre à la halte ou en repartir. Ainsi, un réseau de soutien hivernal prendra forme entre les différentes ressources pour venir en aide aux personnes en situation d’itinérance. 

Un problème urgent

La Ville de Montréal s’est montrée réceptive quant aux inquiétudes palpables des organismes en itinérance face à l’arrivée de l’hiver.  Cette étroite collaboration permet à l’Accueil Bonneau de prendre pleinement possession des espaces du Grand Quai du Vieux-Port de Montréal. Nous comptons offrir des services essentiels aux personnes vulnérables tout en respectant les mesures de distanciation physique de novembre 2020 à mars 2021.

« Ce partenariat vient répondre à une problématique que nous anticipions depuis quelque temps déjà avec la venue de l’hiver en période de pandémie. La distanciation sociale ne permettant pas la réouverture des centres de jour à pleine capacité, nous devions trouver un moyen d’accueillir les personnes en situation d’itinérance lorsque le froid arriverait », Fiona Crossling, directrice générale de l’Accueil Bonneau.

« Je remercie les intervenant·es, nos partenaires communautaires et gouvernementaux, le réseau de la santé et, tout spécialement, l’Administration portuaire de Montréal qui a accepté de nous prêter ce lieu. Ensemble, nous déployons des efforts sans précédent pour répondre aux besoins accrus en itinérance pendant la crise et ne laisser personne derrière. », Valérie Plante, mairesse de Montréal.

Vous voulez vous impliquer? Nous cherchons activement des bénévoles! Veuillez remplir le formulaire ici.

Crédit photo: Pascal McDuff