Entrevue COVID-19 avec notre directrice générale

La gestion au temps de la COVID-19

Nous avons fait sa connaissance par vidéoconférence pendant cet étrange printemps aux éclosions COVID-19. Main de fer dans un gant de velours, Fiona Crossling a vite fait de réagir au quart de tour !

En premier lieu, nous lui avons demandé quel était son plus grand défi depuis son arrivée pendant la COVID-19:

« Il a fallu tout de suite former une équipe avec mes collègues de la direction, sans avoir le temps de trop se connaître, car nous devions rapidement répondre aux conditions exceptionnelles provoquées par la COVID-19. Nous devions nous faire confiance et prendre rapidement des décisions du mieux que nous le pouvions pour protéger nos usagers, notre personnel et nos bénévoles, tout en gardant ouvert un maximum de services.  Il était hors de question de laisser la pandémie nous dévier de l’importance de notre travail : Accompagner les personnes en situation ou à risque d’itinérance vers la réinsertion sociale et la stabilité résidentielle. »

La question quiz du carriériste

Ensuite, pourquoi avez-vous choisi d’œuvrer dans le communautaire plutôt que le corporatif ?

« Après avoir vécu et travaillé en Inde pendant six ans, où j’ai travaillé à la fois dans les bidonvilles et dans le développement de logiciels, j’étais à la croisée des chemins ; j’ai décidé de quitter le monde corporatif pour travailler à plein temps dans le secteur communautaire. À l’époque, j’ai constaté que de nombreux organismes étaient pourvus de personnel spécialisé dans leur domaine particulier (par exemple, la sécurité alimentaire, la jeunesse, l’intervention, etc.), mais qu’il y avait un besoin criant de compétences en gestion, en processus, en systèmes et en gouvernance. Un mariage parfait pour moi qui allie ma passion pour la communauté et la justice et mon expérience en affaires. »

Questionnaire Proust-Bono :

  • Le principal trait de mon caractère : Selon les tests de personnalité, le courage
  • Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : Franchise et amour
  • Mon principal défaut : Avoir la tête dure
  • Mon occupation préférée : Fermière
  • Mon rêve de bonheur : Nager et marcher dans la nature
  • Ce que je voudrais être : Une personne intègre et joyeuse
  • Le pays où je désirerais vivre : Où je suis en ce moment et où Dieu veut que je sois
  • La fleur que j’aime : L’iris
  • L’oiseau que je préfère : Le cardinal
  • L’écrivaine qui m’a beaucoup influencée : Simone Weil
  • Mes héros dans la vie réelle : Nelson Mandela, Gandhi, Jésus
  • Ce que je déteste par-dessus tout : Le gaspillage, la paresse, le mensonge
  • La réforme que j’admire le plus : L’égalité des humains – homme/femme, cultures, religions, riches/pauvres
  • Les causes qui me tiennent à cœur : l’égalité des genres et des cultures, l’environnement, la santé, les jeunes/enfants

Pour en connaître plus à propos de l’entrée en poste de Fiona Crossling, c’est par ici!